tigré

Ce sera l’exode ou le massacre. Ce sera le chaos et la mort dans tous les cas car les dirigeants éthiopiens n’ont pas laissé d’autre choix, dimanche, aux habitants de Mekele, capitale de la province rebelle du Tigré. Ce fut d’abord à l’armée de les avertir qu’ils ne devaient s’attendre à « aucune pitié » s’ils ne […]


[Il n'y a pas de stations de radio dans la base de données]